Diagnostic du réseau d’assainissement

Les études pour le diagnostic des réseaux d’assainissement et de la station d’épuration sont en cours.

 

Diagnostic du réseau d’assainissement : des relevés ont été réalisés par le bureau d’études IXSANE dans le but de rechercher des eaux claires parasites permanentes qui perturbent le bon fonctionnement de la station d’épuration. Au vu des résultats, le bassin versant « Fontaine Roux » est le plus sujet aux intrusions d’eaux claires parasites par temps sec, alors que par temps de pluie ce sont les bassins « Bailly » et « Peupliers » qui sont les plus touchés. Le bureau d’études IXSANE préconise le remplacement du collecteur « Fontaine Roux » dans les meilleurs délais – ce collecteur a été réalisé en 1998 et est en mauvais état aujourd’hui. Début 2017, quelques professionnels installés à Carlepont (le salon de coiffure, la boucherie et les établissements PRODEL notamment) seront également soumis à des relevés au niveau de leur rejet dans le réseau d’assainissement. Des eaux claires parasites proviennent également des installations des particuliers : l’écoulement des eaux pluviales n’a pas toujours été correctement réalisé au moment de la construction et n’est pas séparé du circuit des eaux usées. L’Agence de l’Eau Seine-Normandie peut proposer des aides financières aux propriétaires se trouvant dans l’obligation de mettre leur système de raccordement aux normes. N’hésitez pas à vous renseigner sur le site de l’Agence de l’Eau Seine Normandie : www.eau-seine-normandie.fr, ou auprès de la mairie.

Dossier sur l’Eau : le bureau d’études ACTEA a présenté un premier point sur ce dossier au comité de pilotage début décembre 2016. La station d’épuration fonctionne correctement avec un rendement satisfaisant et des niveaux de rejet respectés, sauf pour le phosphore, avec une sensibilité du Rû du Moulin sur ce paramètre. Il faudra envisager de traiter par physico-chimie les flux entrants. Le bureau d’études estime qu’il pourrait être intéressant avec l’accord de la commune de Moulin-sous-Touvent et des entreprises concernées, de prévoir une visite des sites CSDU-GRDEBEKE et GL-ORGANOSOL pour déterminer la destination des effluents de leurs statons et bassins afin d’expliquer l’origine de la forte concentration en phosphore (0,9 mg/l) dans le Rû du Moulin en amont de la station d’épuration.